Panais

Panais
3,40 

Poids : 1 kg   Prix au kg : 3.40 €

France - Vendée
En stock
+

Illustration non contractuelle

  + d'info

LES MODES DE CUISSON

Si les panais peuvent se consommer crus, ils peuvent aussi être cuits :
À l'autocuiseur pendant 8 minutes : léger et rapide, ce mode de cuisson est parfait !
À l'étouffée entre 20 et 30 minutes : avec un peu de beurre et un verre de bouillon, ils garderont toute leur saveur.
À l'eau bouillante salée pendant 30 minutes environ.
Au four à micro-ondes : environ 8 min puissance maximum, finement taillés (en rondelles ou en dés) dans un saladier avec un fond d'eau salée, sous un film étirable spécial micro-ondes.
Au four : avec une sauce béchamel et un peu de fromage râpé durant 40 minutes.


MARIAGES ET ASSORTIMENTS


Les panais se prêtent à toutes vos envies : tarte, soupe, purée, gratin... Vous pouvez aussi en faire des « dips » : des bâtonnets que vous tremperez dans des sauces variées (roquefort, guacamole, etc.). Ils seront parfaits en apéritif !
Vous optez pour des panais râpés ? Sachez qu'il est possible de les agrémenter avec de nombreux ingrédients. Par exemple : des pommes râpées, des olives, des échalotes, des poivrons, des champignons de Paris, du céléri, des fruits secs, etc.
Les panais se marient également très bien avec : le citron, l'orange, les épices (curry, badiane, vanille, cannelle, gingembre frais, cumin…) et les viandes fumées !




Caractéristiques

Calibre :
Non calibré
Catégorie :
II

Gaec le Jardin des Saveurs

Agriculteurs au lieu dit 'la Roche Gautreau" à Saint Mesmin depuis quatre générations, et en mode "agriculture biologique" depuis 1982, nous cultivons notre petite ferme de 29 hectares en essayant de valoriser aux mieux notre production. Nous recherchons au maximum à être autonome sur chaque phase de nos cultures (du semis à l'assiette), ou de travailler avec des partenaires locaux (notamment pour la production des plants de légumes). Nous arrivons grâce à notre cheptel bovin à être autonome en fertilisation, nos légumes sont donc fumés exclusivement avec le fumier présent sur notre ferme. Un atout essentiel qui souligne la complémentarité essentielle qui existe entre le végétal et l'animal !

L'activité maraîchère a débutée sur la ferme en 2001, faisant écho à la crise de "la vache folle" des années 2000 ! La ferme étant devenue trop petite pour être viable face aux impératifs économiques, il était devenu indispensable de trouver une issue . La production de légumes de saison a été la solution choisie pour redonner à la ferme sa viabilité. L'aventure s'est poursuivie depuis, avec la création du "GAEC Le jardin des saveurs" en 2010 !